samedi 15 décembre 2018

Un essaimage qui entérine une prise d'autonomie

Nous avons, avec les zinzins et les zinzines, il y a quelques années ouvert une zone de gratuité à Saubrigues... Depuis trois ans, grâce notamment à l'engagement assidu de Fabienne, de Pauline, de Christiane, d'Annie, de Françoise, de Jessica et Sylvain ... et d'autres, les heures d'ouverture se sont élargies, et ça fonctionne vraiment bien. Beaucoup de donateurs et donatrices, beaucoup de passage, beaucoup de partage et de convivialité.

Mais, ensemble, au sein de l'association, nous n'avons pas été en mesure de garder le lien entre cette activité de Possibles, et les autres activités plus ponctuelles (troc de plantes, achats groupés, entraide).  Ou plutôt, nous n'avons pas réussi à associer (le comble dans une association !) les êtres humains investis dans ces diverses branches.
En 2017, la carte d'adhérent donnée au Magazinzin stipulait même "adhésion au Magazinzin", une page Facebook spécifique a été créée, puis un site internet "Magazinzin.org". Cela a été changé en 2018, avec une carte" Magazinzin, association Possibles loi 1901". Néanmoins la grande majorité des bénévoles, qui se sont dénommées les zinzinettes, ne connaissent que cette activité, et ignorent sûrement même l'objet social de Possibles. 

Est-ce que c'est grave ?
Non, mais un peu quand même, car la vie d'une association est faite de choix d'orientations, de débats, de positionnements, et qu'il n'a été que rarement possible au cours des deux dernières années de partager cela.

L'assemblée générale 2017 au début de 2018 avait permis de faire l'état des lieux de ce glissement, et nous avions espéré (en tout cas, personnellement j'avais espéré) la relance de plus de communication entre les différents acteurs/actrices de l'association. L'élection d'un conseil des co-respossibles (groupe de pilotage de l'association) avec quasi autant de zinzinettes que d'autres zinzins augurait, me semble t il, d'une co-construction possible.

Ce qui s'est passé a été différent.

Le 9 décembre une réunion associative s'est tenue. Il a été constaté l'insurmontable difficulté à faire du lien, et la totale autonomie qu'avait prise petit à petit l'équipe du Magazinzin. 

Dans la nature, dans le monde des abeilles, cela se nomme un essaimage. Un groupe d'abeilles quitte la ruche et s'installe ailleurs. Les règles de vie dans la nouvelle ruche peuvent être un peu différentes que dans la ruche "mère", et c'est ok. 

Nous nous sommes dit que c'était ça qui se passait avec le local de Saubrigues. Alors les membres présents ont voté, et ont proposé aux zinzinettes de s'autonomiser. L'association Possibles se propose de leur céder la gestion du local (si la mairie est d'accord), le matériel dans le local, et donc de continuer l'activité zone de gratuité à leur nom.

Quel nom voudront elles donner à leur activité ? quelle forme (associative...) ? c'est aux abeilles de l'essaimage de décider. Elles ont fixé une réunion entre elles bientôt pour en discuter. 

Nous espérons que cet essaimage sera positif, et nous souhaitons longue vie à cette belle ruche de gratuité et de partage.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire